Nouvel An : 940 voitures brûlées, la baisse continue

  • A
  • A
Nouvel An : 940 voitures brûlées, la baisse continue
@ Photo d'illustration AFP/JEAN-FRANCOIS MONIER
Partagez sur :

Le ministère de l'Intérieur a annoncé jeudi que 940 voitures ont été brûlées la nuit de la Saint-Sylvestre. Un chiffre en baisse de 12% par rapport à l'an dernier.

La baisse se poursuit. Le ministère de l'Intérieur a annoncé jeudi que 940 voitures ont été brûlées la nuit de la Saint-Sylvestre. Un chiffre en baisse de 12% par rapport à l'an dernier. L'année 2013 avait également été marquée par une baisse significative du nombre de véhicules incendiés, avec 1067 voitures recensées, soit une baisse de 10,6%.

>> LIRE AUSSI - 1.067 voitures incendiées dans la nuit du Nouvel an

Moins d'interpellations. Par ailleurs, les services de police et de gendarmerie ont procédé à 308 interpellations, contre 322 en 2013. Et 251 personnes ont été placées en garde à vue. Les 45.000 forces de l'ordre déployés sur l'ensemble du territoire ont donc permis d'endiguer les débordements. Hormis à Paris, où une rixe a provoqué la mort d'un jeune homme de 17 ans.

>> LIRE AUSSI - Nouvel An : un jeune homme tué après une rixe à Paris

L'Alsace a évité le pire. Après avoir été endeuillée lors des deux précédentes Saint-Sylvestre, l'Alsace a connu cette année un réveillon du Nouvel An sans accident grave lié aux pétards. "Il n'y a pas eu de mort" et "il y a eu une nette diminution des blessés" liés aux pétards cette année, a déclaré jeudi le chirurgien de la main Philippe Liverneaux, qui dirige le service "SOS Mains" à Illkirch, dans la banlieue de Strasbourg.

"Les nombreuses actions de prévention et la saisie depuis lundi de deux tonnes de pétards et fusées interdits à la vente ont largement contribué à ce qu’aucun drame ne survienne cette année  dans le Bas-Rhin et dans le Haut-Rhin", souligne le communiqué du ministère de l'Intérieur.