Nice : un curé suspendu d'activités avec des jeunes après une plainte

  • A
  • A
Nice : un curé suspendu d'activités avec des jeunes après une plainte
"L'évêque lui a retiré tout ministère auprès des jeunes, notamment dans l'enseignement catholique car une plainte a été déposée", explique l'évêché.@ Photo d'illustration : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Le plaignant, aujourd'hui âgé de 41 ans, décrit des attouchements subis lorsqu'il était adolescent.

Un curé de la région de Nice a été suspendu de toute activité auprès de la jeunesse à la suite d'une plainte sur des faits présumés d'attouchements sexuels remontant à un camp de vacances des années 1990, a-t-on appris auprès du diocèse vendredi. Le parquet de Nice interrogé, n'avait pas encore réagi vendredi après-midi.

"L'évêque lui a retiré tout ministère auprès des jeunes, notamment dans l'enseignement catholique car une plainte a été déposée. C'est à titre strictement préventif et c'est à la justice d'enquêter sur cette affaire", a indiqué un responsable de la communication du diocèse, confirmant une information de France 3 Côte d'Azur. C'est à la rentrée scolaire que le curé a été mis à l'écart des jeunes, autorisé en attendant à officier dans sa paroisse.

Des faits prescrits. Le plaignant, un homme de 41 ans, raconte qu'il était adolescent quand il été victime d'attouchements de la part du curé pendant un camp de vacances à la neige. Il n'avait alors rien dit et le curé était même devenu un ami de la famille.

Selon France 3, plusieurs personnes ont été auditionnées, mais le dossier pourrait être classé sans suite si aucun témoignage ne débouche sur une nouvelle plainte, car les faits dénoncés sont prescrits. "En l'état, il y a une seule plainte et du point de vue judiciaire, les faits sont prescrits", a confirmé l'évêché, soulignant que l'évêque Mgr André Marceau avait immédiatement répondu au plaignant dès que celui-ci l'a contacté, l'assurant de sa compassion et des dispositions prises visant le curé.