Nantes : les obsèques célébrées jeudi

  • A
  • A
Nantes : les obsèques célébrées jeudi
Les hommages se poursuivent devant la maison où ont été découvertes les cinq victimes.@ MAXPPP
Partagez sur :

La mémoire des victimes sera honorée dans l'église de Saint-Félix de Nantes, qu'elles fréquentaient.

Les obsèques d’Agnès Dupont de Ligonnés et de ses quatre enfants, victimes de la tuerie de Nantes au début du mois d’avril, seront célébrées le jeudi 28 avril, selon Ouest France. La cérémonie aura lieu à l’église de Saint-Félix de Nantes, paroisse que les cinq victimes, fervents catholiques, fréquentaient. Tous étaient impliqués dans la vie de la paroisse. Le plus jeune enfant, Benoît, y était enfant de choeur.

"C'était un sourire, son coeur souriait"

Dimanche, à l’occasion de la messe de Pâques, les paroissiens arboraient un visage fermé avant de pénétrer dans l’église Saint-Félix. "C'était un sourire, son coeur souriait. C'était quelqu'un d'exceptionnel, elle a eu un destin effroyable", témoignait une paroissienne au sujet d’Agnès Dupont de Ligonnés, qui travaillait dans l'école catholique Blanche de Castille toute proche. Lors de l'office, le prénom des cinq victimes a été prononcé par le prêtre lors de la prière universelle.

Des appels par centaines

De son côté, la famille d’Agnès est sortie de son silence par voie de communiqué. "La famille d'Agnès de Ligonnès est bouleversée par le drame qui a entraîné la disparition d'Agnès, et de tous ses enfants: Arthur, Thomas, Anne et Benoît", indique le texte. "Elle est très sensible aux nombreuses marques de sympathie manifestées" et "consciente que la presse ne fait qu'accomplir son travail, la famille demande aux journalistes d'avoir la déontologie et plus généralement l'humanisme de respecter sa douleur comme celle de ses proches".

Xavier Dupont de Ligonnés, lui, reste introuvable. Le parquet de Nantes a lancé un "mandat de recherche" au sein de l'espace Schengen à son encontre, mais pas de mandat d’arrêt, l’homme restant considéré comme témoin. Les enquêteurs vérifient en outre les multiples pistes, parfois contradictoires, issues du numéro vert mis par la police judiciaire de Nantes à la disposition du public. Des centaines d'appels sont reçus chaque jour, indiquait-on dimanche de source policière.

Si vous disposez d'informations sur cette affaire, vous pouvez contacter les enquêteurs en téléphonant au 02.53.46.74.20.