Mort d'une pompier volontaire dans un incendie : "elle n'a pas pu s’échapper"

  • A
  • A
Mort d'une pompier volontaire dans un incendie : "elle n'a pas pu s’échapper"
@ AFP
Partagez sur :

Une mère de famille, pompier volontaire, est morte alors qu'elle tentait d'éteindre le violent incendie qui s'abat depuis jeudi soir, dans la région de Cerbère, à la frontière de l'Espagne.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

La petite commune de Boulou, dans les Pyrénées-Orientales, se réveillent endeuillée vendredi. Une mère de famille, pompier volontaire, est morte alors qu'elle tentait d'éteindre le violent incendie qui s'abat depuis jeudi soir, dans la région de Cerbère, à la frontière de l'Espagne. Attisé par des vents violents, le feu a pris peu avant 22 heures, ravageant dans la nuit 150 hectares de maquis. 250 pompiers sont mobilisés vendredi matin pour endiguer le feu toujours en cours au petit matin.

"Elle n'a pas pu s'échapper". Nicole Villard, la maire de Boulou, s'est confiée au micro d'Europe 1 sur les circonstances de l'incendie. "Les pompiers de Boulou sont venus sonner à ma porte pour m'annoncer la mauvaise nouvelle. Je sais qu'elle a été prise dans un retour de feu. Elle n'a pas pu s’échapper. Elle était pompier depuis longtemps", rapporte-t-elle émue.

"Un événement douloureux". Et de donner des précisions sur le profil de la victime : "elle est mère de famille de trois enfants. Elle a un fils qui est pompier lui aussi. Le plus âgé à 22 ans, le plus jeune a 16 ans. Quand ça vous touche, comme ça, sur la commune, c'est un événement douloureux à vivre. Il va falloir redonner du courage à tout le monde et s'en donner à soi-même aussi".