Morbihan : mise en examen du couple soupçonné d'avoir tué et démembré un homme

  • A
  • A
Morbihan : mise en examen du couple soupçonné d'avoir tué et démembré un homme
Le couple soupçonné d'avoir tué et démembré un homme à Melrand, dans le Morbihan, a été mis en examen pour meurtre précédé d'extorsion. @ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

L'homme et la femme ont été mis en examen et placés en détention. Ils sont soupçonnés d'avoir tué un homme puis cherché à faire disparaître le corps en le démembrant et en le brûlant. 

Le couple soupçonné d'avoir tué et démembré un homme à Melrand, dans le Morbihan, a été mis en examen pour meurtre précédé du crime d'extorsion, a-t-on appris mercredi auprès de la procureure de Lorient.

Le couple placé en détention. L'homme et la femme, âgés respectivement de 36 et 35 ans et tous deux connus des services de police, ont été mis en examen et placé en détention, conformément aux réquisitions du parquet, a indiqué Laureline Peyrefitte. Ils sont soupçonnés d'avoir cherché à extorquer par la violence la carte bancaire et le code confidentiel de leur victime, puis de lui avoir porté des coups de couteau et des coups violents faisant penser à des coups de pied au niveau de la cage thoracique.

Des ossements dans la cheminée. Les services de gendarmerie de Pontivy ont été saisis dimanche soir par la femme, "manifestement en état de choc", dont les "déclarations confuses laissaient entendre qu'elle avait pu être victime de faits de violences voire d'agressions sexuelles de la part de son compagnon". Les gendarmes se rendent à son domicile où ils interpellent son compagnon, qui leur dit qu'un meurtre a été commis par sa compagne et qu'il a accepté de l'aider à faire disparaître le corps en le démembrant puis en le brûlant. Ils découvrent alors des ossements calcinés dans l'insert de la cheminée, ainsi que le buste d'un homme découpé, dissimulé dans un sac poubelle dans un hangar proche du domicile.

Une victime tout juste sortie de prison. Les faits se seraient déroulés dans la nuit de vendredi à samedi. Selon le parquet, la victime semble être "un homme de 38 ans qui venait de purger une peine de 3 mois de prison pour des faits de refus d'obtempérer et de récidive de conduite sous l'empire d'un état alcoolique". Il était sorti de prison vendredi.