Meurtre d'un élu de Créteil : deux suspects bientôt mis en examen ?

  • A
  • A
Meurtre d'un élu de Créteil : deux suspects bientôt mis en examen ?
L'immeuble où résidait Alain Ghozland.@ AFP
Partagez sur :

Deux suspects ont été présentés à la justice en vue d'être mis en examen suite au meurtre de l'élu de Créteil, Alain Ghozland, mardi dernier.

Deux jeunes hommes ont été présentés lundi à la justice en vue de leur possible mise en examen pour "homicide volontaire", après le meurtre le 12 janvier du conseiller municipal de Créteil Alain Ghozland.

Les suspects nient.Arrêtés samedi matin, les deux suspects, âgés de 21 et 23 ans et déjà connus de la justice, "ont nié en garde à vue toute implication" dans le décès de l'élu, retrouvé mort asphyxié à son domicile.

Bientôt en détention provisoire ? Une information judiciaire pour "homicide volontaire", "vol avec violence" en réunion et "séquestration" a été ouverte par le parquet de Créteil. Le placement en détention provisoire des deux suspects, qui devraient se voir notifier leur mise en examen dans la journée, a été requis.

Le plus âgé, déjà condamné pour vols aggravés, "se trouvait sous bracelet électronique", un aménagement de peine après un cambriolage. Le plus jeune a été condamné à une reprise pour vol avec violence.