Menace terroriste sur les stations locales de NRJ : un ado de 15 ans mis en cause

  • A
  • A
Menace terroriste sur les stations locales de NRJ : un ado de 15 ans mis en cause
@ AFP
Partagez sur :

Un jeune homme a diffusé les réseaux sociaux des menaces d'attaques sur les stations locales de la radio musicale. 

Un Normand de 15 ans se voit reprocher des faits d'apologie du terrorisme pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux des menaces d'attaques terroristes qui ont provoqué la fermeture jeudi des stations locales du groupe NRJ (NRJ, Chérie FM, Nostalgie), a-t-on appris samedi de source judiciaire. L'adolescent de Ouistreham, dans le Calvados, avait publié sur les réseaux sociaux des propos menaçants les studios de NRJ d'une attaque terroriste, quelques jours après les attentats du 13 novembre à Paris. Les salariés des stations locales avaient été priés par leur direction de rester par sécurité chez eux et de ne pas se rendre au travail.

"Apologie du terrorisme". Le jeune "se voit reprocher des faits d'apologie du terrorisme", a expliqué à l'AFP la procureure de la République de Caen, Carole Étienne. Il a été remis en liberté vendredi, mais sera prochainement pris en charge par les services de protection de la jeunesse pour une évaluation avant d'être convoqué aux fins de mise en examen devant un juge des enfants début décembre, a-t-elle précisé. L'adolescent aurait reconnu une "mauvaise blague", mais "on ne peut pas forcément se contenter de dire 'c'est une mauvaise blague', ça mérite des éclaircissements", a considéré Carole Étienne.