Maternité d'Orthez : l'anesthésiste reste en détention provisoire

  • A
  • A
Maternité d'Orthez : l'anesthésiste reste en détention provisoire
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le demande en liberté de l'anesthésiste belge a été rejetée par la justice.

L'info. La justice a rejeté jeudi la demande de remise en liberté d'Helga Wauters, l'anesthésiste belge placée en détention après le décès d'une des patientes dont elle avait la charge à la maternité d'Orthez, dans les Pyrénées-Atlantiques. L'anesthésiste de 45 ans, placée en détention provisoire depuis le 2 octobre à la maison d'arrêt de Pau, avait été mise en examen pour "homicide involontaire aggravé" et avait reconnu avoir bu le soir de l'accouchement de la parturiente, décédée le 30 septembre. Elle a été mise enexamen pour "homicide involontaire aggravé".

>> LIRE AUSSI : L'anesthésiste belge avait bu de la vodka et un verre de rosé

Le rappel des faits. Dans la nuit du 26 au 27 septembre, elle a participé à l'accouchement par césarienne sous anesthésie générale d'une femme de 28 ans, victime d'un arrêt cardiaque. Conduite en urgence à l'Hôpital de Pau, le jeune femme est décédée le 30 septembre. Le bébé, lui, est sain et sauf. L'anesthésiste a été mise en examen et placée en détention provisoire le 2 octobre après avoir reconnu lors de sa garde à vue qu'elle souffrait d'"alcoolémie chronique". Les gendarmes qui voulaient l'entendre avaient constaté untaux d'alcoolémie de 2,18 grammes d'alcool par litre de sang ettrouvé une dizaine de bouteilles d'alcool fort dans sonappartement lors d'une perquisition.