Marseille : l'enfant n'était pas visé

  • A
  • A
Marseille : l'enfant n'était pas visé
Un enfant de 11 ans cible de tueurs à Marseille@ MAXPPP
Partagez sur :

A Marseille, un jeune de 16 ans est mort dans une fusillade. Un enfant a aussi été pris pour cible.

Un jeune de 16 ans a été tué dans la fusillade qui a éclaté vendredi soir aux alentours de 22 heures à la cité Le Clos La Rose, dans le 13e arrondissement de Marseille. Il s'était rendu par ses propres moyens à l'hôpital avant d'y décéder des suites de ses blessures. Il était connu des services de police.

Une blessure à la mâchoire "l'empêche de parler"

Un garçon de 11 ans a également été grièvement blessé par trois balles. Il se rendait chez sa tante, avec un sandwich à la main, au moment où les agresseurs lui ont tiré dessus. Dans un premier temps, le procureur de la République avait annoncé qu'il avait été "bel et bien visé par les tueurs". Lundi, Jacques Dallest a précisé que l'enfant "n'est pas impliqué dans un quelconque trafic. On l'avait présenté comme un éventuel guetteur, on n'a rien qui permette de le dire".

L'enfant est toujours hospitalisé. "Il ne peut pas être entendu pour l'instant" à cause d'une "blessure à la mâchoire qui l'empêche de parler", a indiqué Jacques Dallest.

Une démonstration de force

"Je crois que la façon extrêmement violente dont ont agi les malfaiteurs démontre qu'ils ont voulu sans doute à la fois éliminer quelqu'un mais aussi montrer qu'ils étaient présents et qu'on devait compter avec eux", a précisé Jacques Dallest, lundi matin sur Europe 1.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les coups de feu ont été tirés depuis deux voitures à bord desquelles plusieurs personnes, armées notamment de fusils d'assaut kalachnikov, avaient pris place pour ce qui s'apparentait à une "expédition punitive" liée à un trafic de drogue. La brigade criminelle a été saisie du dossier.

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux s'est rendu sur place dimanche et a annoncé le renfort d'effectifs policiers.