Marseille: encore un règlement de comptes

  • A
  • A
Marseille: encore un règlement de comptes
la cité des Oliviers, dans les quatiers Nord de Marseille, théâtre du drame.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un règlement de comptes a fait une nouvelle victime dans les quartiers Nord, âgée de 24 ans.

>>L'INFO. Il venait de sortir de prison. Un homme d'une vingtaine d'années a été tué mercredi de deux décharges de fusil de chasse lors d'un règlement de comptes dans une cité des quartiers Nord de Marseille. Ce premier règlement de comptes de l'année s'est déroulé vers 13 heures. La victime est morte des suites de ses blessures après avoir reçu deux balles dans la tête, selon La Provence.  Le jeune homme, né en 1989, était connu des services de police pour trafic de stupéfiants.

• Le trafic de stupéfiants en toile de fond. La victime se trouvait en haut des escaliers du passage voûté du bâtiment A de la cité des Oliviers, un grand ensemble situé dans le 13e arrondissement, "connu pour abriter plusieurs trafics de stupéfiants", note La Provence. Il a été touché d'une décharge de chevrotine en plein visage et est décédé avant l'arrivée des secours. Le ou les tireurs ont pu venir en scooter et ensuite prendre la fuite à pieds, a-t-on précisé de source proche de l'enquête. Le jeune homme, qui bénéficiait d'une mesure de semi-liberté, était sorti de prison le 6 février dernier selon quotidien régional, après une condamnation pour trafic de stupéfiants.. Toujours selon la Provence, l'entourage la victime aurait indiqué que, se sentant menacé, il avait réclamé une protection policière à un juge d'instruction. 



Agrandir le plan

Le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest, le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Jean-Paul Bonnetain, et le maire socialiste du secteur, Garo Hovsepian, se sont rendus sur les lieux. Le maire d'arrondissement a exprimé son désarroi, évoquant "un drame de plus qui endeuille nos quartiers", après "une période d'accalmie" et des "efforts policiers qui commençaient à donner quelques résultats". C'est dans cette cité que la jeune Mama Galledou, une étudiante de 26 ans, avait été gravement brûlée dans l'incendie criminel d'un bus le 28 octobre 2006.

• Deux tentatives depuis janvier.Deux tentatives de règlements de comptes ont eu lieu en janvier à Marseille, toutes deux à la kalachnikov. Le 31 janvier, peu après minuit, un homme de 26 ans, connu des services de police, était blessé par des individus armés d'au moins une kalachnikov, alors qu'il se trouvait à bord de sa voiture sur le chemin du Vallon d'Ol, dans le 15e arrondissement de la cité phocéenne. Le 14 janvier, c'était un autre homme, soupçonné d'alimenter le trafic de drogue à la cité de la Sauvagère, dans le 10e arrondissement, qui avait été victime d'une tentative d'homicide dans les quartiers Est de la ville.

>> A LIRE AUSSI - Marseille : comment stopper la violence ?

En 2012, les règlements de comptes ont fait 24 morts dans la région de Marseille.