Madagascar : le corps de Gérald retrouvé

  • A
  • A
Madagascar : le corps de Gérald retrouvé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Gérard Fontaine était porté disparu depuis plus d'une semaine après le meurtre de sa compagne.

Le corps retrouvé vendredi dans le sud-ouest de Madagascar est bien celui du Français porté disparu depuis plus d'une semaine après le meurtre de sa compagne, Johanna Delahaye. "Nous pouvons confirmer que c'est le corps de Gérald Fontaine", a déclaré un responsable de la police. Les enquêteurs privilégient la thèse criminelle.

Une balade dangereuse

Les autorités locales dont le maire de Tuléar se sont déplacées samedi près de Manombo, un village enclavé situé à 60 kilomètres de Tuléar, où la découverte du corps portant des traces de coups avait été signalée vendredi. "Cliff, un ami que Gérald et moi avons en commun a vu le cadavre et a reconnu Gérald Fontaine", a raconté Fabienne Crisaci, habitante de la localité de Tuléar.

Contacté par Europe 1, Francis Ruelle, le maire de Wimereux, la ville d'origine de Gérald Fontaine, a fait part de son émotion. "C'est une peine pour une mère ou un père de perdre un enfant. Ce n'est pas dans la logique de la vie et surtout d'une façon aussi atroce", commente-t-il.

"Pourquoi l'a-t-on tué ? Pourquoi s'acharner de façon aussi violente ? C'est ça qui est monstrueux. C'est quelqu'un qui aimait le contact qui était apprécié des jeunes, des moins jeunes, des adultes, parce qu'ils savaient créer une ambiance autour de lui", se souvient l'édile.

Sa femme frappée et jetée à la mer

Le couple, qui avait repris la gestion d'un restaurant à Tuléar, avait profité d'un jour de congé pour se rendre en quad sur une plage des environs. "On est allés sur cette plage, c'est désert. Et Gérald est un colosse de 110 kg, derrière lui on avait l'impression que rien ne pouvait se passer", avait expliqué François, un ami du couple.

Sauf que l'endroit isolé est réputé dangereux - un autre Français s'y était d'ailleurs fait violemment agressé le mois dernier - et classée zone rouge par le Consulat de France. Leurs amis, inquiets de ne pas les voir revenir, ont fini par donner l’alerte.

Le corps sans vie de la jeune femme, âgée de 31 ans et enceinte de 2 mois, y avait été retrouvé dimanche. Selon l'autopsie, elle a été frappée puis jetée à la mer. La jeune femme devait rentrer en France au mois de mai pour assister au mariage de sa sœur.

Un gourdin taché de sang et le quad du couple caché dans des buissons avaient été retrouvés sur la plage. Située à dix kilomètres de Tuléar, la plage est isolée, le premier village est à 1,5 kilomètre, et les Malgaches évitent l'endroit en raison de superstitions locales.

La piste d'un crime crapuleux

Quatre Malgaches soupçonnés d'être impliqués dans le meurtre de Johanna Delahaye ont été placés en garde à vue mais clament leur innocence. Les enquêteurs privilégient la piste du crime crapuleux. Le parquet de Boulogne-sur-mer a été saisi d'une plainte de la famille de la jeune femme. Une information judiciaire a été ouverte mardi, soit à Boulogne, soit à Paris.