Loi Travail : un mois de prison ferme pour un manifestant

  • A
  • A
Loi Travail : un mois de prison ferme pour un manifestant
L'homme a été relaxé de l'accusation de jets de projectiles contre les forces de l'ordre (photo d'illustration)@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

L'homme de 39 ans a été reconnu coupable d'outrages, notamment pour avoir montré ses fesses aux forces de l'ordre.

Les manifestations contre la loi Travail appellent tous types de débordements. Violents ou cocasses. Mais réprimés. Un homme de 39 ans a été condamné lundi à un mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nantes. Il a été jugé coupable d'outrages en marge de la manifestation de jeudi. Selon France Bleu, ce mécanicien sans emploi s'est notamment distingué... en montrant ses fesses aux policiers lors de la manifestation de jeudi.

Déjà condamné pour port d'arme. L'homme a également été reconnu coupable d'injures lors de son arrivée au commissariat. Il a en revanche été relaxé pour des jets de projectiles adressés aux forces de l'ordre. Le procureur avait requis une peine de huit mois de prison, dont six avec sursis pour cet homme déjà condamné pour port d'arme, conduite en état d'ivresse et détention de stupéfiants, selon les informations de Ouest-France.

Les manifestations de jeudi ont rassemblé plusieurs centaines milliers d'opposants à la loi El Khomri et entraîné des débordements dans différentes villes. La mobilisation se poursuit et de nouveaux rassemblements sont prévus dès mardi 5 avril.