Limoges : faux accidents, vraies arnaques

  • A
  • A
Limoges : faux accidents, vraies arnaques
Des personnes soi-disant victime d'accident de la route ont tenté d'extorquer de l'argent à des automobilistes à Limoges.@ MaxPPP
Partagez sur :

Les soi-disant victimes réclament de l'argent aux automobilistes en guise de dédommagement.

Une arnaque surprenante s'est développée ces derniers temps dans les rues de Limoges. Des escrocs, parfois très jeunes, font semblant d’être victimes d’accidents de la route et demandent de l’argent aux automobilistes pour réparation.

Une maman en poussette demande un billet

C’est la répétition de ce type d’affaires qui a mis la puce à l’oreille des policiers. Il y dix jours, c'est d'abord un enfant dans une poussette qui est soi-disant heurté par une voiture sur un parking près de la gare de Limoges. Lorsque le conducteur sort de son véhicule, alerté par les cris, la petite fille est déjà dans les bras de sa mère. Celle-ci réclame immédiatement un dédommagement financier. L'automobiliste refuse de payer et compose le 17, ce qui provoque la fuite de la mère.

Deux jours plus tard, la même femme accuse cette fois un conducteur de l'avoir percutée avec son rétroviseur. Elle dit être blessée à la cheville et réclame une nouvelle fois un peu d'argent en guise de compensation.

Trois mineurs pris en flagrant délit

Intriguée par ces deux faux accidents, la police a mis jeudi dernier en place un dispositif de surveillance qui a très vite porté ses fruits. "On tombe en flagrant délit sur trois mineurs qui tentent la même escroquerie au préjudice d'un troisième conducteur", a raconté le commissaire Yannick Salabert, de la sûreté départementale au micro d’Europe 1. Les trois garçons, âgés de moins 13 ans, ont arrêté un automobiliste en prétendant avoir été heurté par lui et lui ont demandé réparation en espèce, avant d’être interpellés.

Compte tenu de leur jeune âge, les trois mineurs ont été remis en liberté. Mais l'enquête se poursuit pour retrouver les adultes qui seraient à l'origine de ces escroqueries d'un nouveau genre. En attendant, la police a lancé un appel à la vigilance pour tous les riverains du quartier de la gare de Limoges.