Lille : sous LSD, il frappe sa compagne, se tranche le sexe et se défenestre

  • A
  • A
Lille : sous LSD, il frappe sa compagne, se tranche le sexe et se défenestre
Des carrés de buvard imprégnés de LSD. Image d'illustration.@ DOUANE FRANCAISE / AFP
Partagez sur :

L'homme a été hospitalisé au CHU de Lille mardi dans un état grave mais ses jours ne sont pas en danger. 

Le réveil risque d'être un cauchemar. Après avoir pris du LSD, un homme s'est partiellement tranché le sexe et s'est défenestré après avoir frappé sa compagne, rapporte France 3 Nord-Pas-de-Calais. Le drame est survenu dans le quartier de Lille-Fives, mardi matin, tôt. Vers 5 heures, les secours ont été appelés pour venir en aide à un homme de 30 ans. Il venait de se défenestrer du deuxième étage de l'immeuble, soit d'une hauteur de quatre mètres environ.

Très agité. Malgré ses blessures graves, l'homme restait très agité. Et pour cause, avant de se jeter par la fenêtre, il avait pris du LSD, avait aussi frappé sa compagne et s'était partiellement tranché le sexe. L'homme, hospitalisé dans un état grave au CHU de Lille, n'était pas en danger de mort, mardi. Sa compagne, légèrement blessée, a également été prise en charge, dans un autre hôpital.

Risque élevé de "bad trip". Le LSD est une drogue de synthèse issue d'un champignon parasite qui se développe sur les céréales comme le seigle ou le froment. Il se prend sous la forme de petits carrés de buvard imprégnée de la substance mais se vend aussi sous forme liquide. Le LSD est connu pour intensifier les sens : il fait halluciner, aiguise l'audition et réduit la sensibilité en général. Il présente aussi un risque élevé de "bad trip" avec des crises d'angoisse, une perte totale du contrôle de ses émotions et des complications psychiatriques, explique le site Drogues Info Service.