Lille : 450 manifestants devant le commissariat pour réclamer la libération de huit interpellés

  • A
  • A
Lille : 450 manifestants devant le commissariat pour réclamer la libération de huit interpellés
Grand place de Lille@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Quelque 450 personnes étaient rassemblées mardi soir devant le commissariat central de Lille pour réclamer la libération de huit militants interpellés dans la matinée sur un rond-point qu'ils bloquaient pour protester contre la loi Travail.

Dans l'après-midi, 1.400 personnes selon la préfecture, 3.200 selon la CGT, avaient défilé dans le calme contre la loi Travail à Lille. Après la fin de la manifestation, vers 16h50, quelque 450 d'entre elles se sont dirigées vers Lille-Sud, où se trouve le commissariat central, scandant "Libérez nos camarades".

La circulation complètement coupée. Tôt mardi matin, plusieurs militants de la CGT avaient bloqué un important noeud routier, porte des Postes, au sud de Lille. La circulation avait été totalement coupée en raison des multiples feux de pneus allumés. La police avait alors arrêté huit personnes pour attroupement non autorisé, dissimulation d'identité et dégradation de bien public - en l'occurrence le bitume brûlé.

Un délégué syndical s'occupe du dossier. Les huit personnes étaient toujours en garde à vue à 18h10, en attendant une décision du parquet sur d'éventuelles poursuites. Celle-ci a ajouté qu'une délégation de syndicalistes présents devant le commissariat allait être reçue incessamment. Par ailleurs, selon cette source, dans la matinée à Denain dans le Nord, une trentaine de militants CGT ont monté symboliquement un mur de parpaings devant l'entrée de la permanence de la députée PS Anne-Lise Dufour, avec la mention "Dufour 49-3", en référence au refus par la parlementaire de signer la motion de défiance contre le gouvernement, en mai.