Les violences anti-étrangers de Cologne organisées sur les réseaux sociaux

  • A
  • A
Les violences anti-étrangers de Cologne organisées sur les réseaux sociaux
La police allemande.@ OLIVER BERG / DPA / AFP
Partagez sur :

ALLEMAGNE - La police allemande a annoncé lundi midi que les violences anti-étrangers de Cologne avaient été organisées sur les réseaux sociaux à l'appel de l'extrême droite.

L'organisation des violences anti-étrangers de Cologne a eu lieu sur les réseaux sociaux, a indiqué lundi midi la police allemande. Ce sont via des appels de l'extrême droite à participer à des "promenades" dans le centre-ville que les agresseurs se sont organisés, a affirmé la police locale lundi. Dimanche soir, plusieurs Pakistanais et un Syrien ont été violemment agressés par des inconnus dans le centre de Cologne en Allemagne.

Renforcement de la présence policière. "Dans les quatre cas d'agressions (visant des Syriens, des Pakistanais et des Africains), nous partons du principe qu'ils étaient liés à ces soi-disant "promenades"", a affirmé le chef de la section criminelle de la police de Cologne Norbert Wagner qui a évoqué un renforcement de la présence policière "à partir d'aujourd'hui" (lundi), dans la ville et notamment près de la cathédrale.

Un groupe d'une vingtaine de personnes. Un groupe d'environ 20 personnes avait pris à partie six Pakistanais, non loin de la gare de Cologne. Deux d'entre eux ont été blessés et conduits à l'hôpital. Une vingtaine de minutes plus tard, un groupe de cinq personnes a également attaqué un Syrien de 39 ans. L'homme a été légèrement blessé mais son état n'a pas nécessité de prise en charge médicale.