Les pompiers se font voler une ambulance pendant une intervention

  • A
  • A
Les pompiers se font voler une ambulance pendant une intervention
Le véhicule des pompiers a finalement été retrouvé mardi matin, à Saint-Max, dans la périphérie de Nancy. @ AFP
Partagez sur :

Une équipe de pompiers de Meurthe-et-Moselle s'est fait dérober son ambulance lors d'une intervention, lundi soir, avant que le véhicule ne soit retrouvé abandonné le lendemain. 

De l'aveu même des pompiers, ce genre de vol est "très rare". Une équipe de pompiers de Lunéville en Meurthe-et-Moselle s'est fait dérober son ambulance lors d'une intervention, lundi soir, à Magnières. Le véhicule a été retrouvé abandonné mardi matin dans la banlieue de Nancy, selon les services de secours de ce département.

Comment le véhicule a été dérobé. "Hier soir aux alentours de 23h, nous avons envoyé un véhicule de secours, d'assistance aux victimes chez une personne de 60 ans qui présentait une détresse respiratoire. L'équipage du centre de secours de Gerbéviller s'est présenté sur les lieux et sont donc montés au chevet de la victime pour lui prodiguer les premiers gestes secouristes qui s'imposent. Ils ont entendu leur véhicule démarrer et lorsqu'ils sont redescendus sur le trottoir, ils ont vu leur ambulance qui se sauvait" a témoigné au micro d'Europe1 le commandant des pompiers Lionel Sauvageot. 

"Ce qui a stressé l'équipage, c'est le fait qu'ils étaient en présence d'une victime et qu'ils n'avaient plus le matériel qui aurait pu s'avérer nécessaire si par malheur l'état de la victime s'était aggravé". Les pompiers ont dû alors faire appel à la compagnie voisine de Baccarat pour prendre en charge la victime et la transporter vers un centre hospitalier.

"Elle n'a pas eu à pâtir de l'incident, elle va bien", a précisé le porte-parole des pompiers à l'AFP. Selon ce dernier, il est par ailleurs "normal, lors d'une intervention, que le véhicule soit accessible, avec les feux allumés pour réaliser un balayage lumineux". 

Une expertise en cours. Le véhicule des pompiers a finalement été retrouvé mardi matin, à Saint-Max, dans la périphérie de Nancy, à plus de 50 kilomètres du lieu du vol précise France Bleu Sud Lorraine. "Une expertise est en cours. Nous ne savons pas encore s'il a été dégradé ou si du matériel a été volé", a ajouté le porte-parole.