Les ossements de deux saints dérobés dans une petite église de la Vienne

  • A
  • A
Les ossements de deux saints dérobés dans une petite église de la Vienne
@ capture d'écran google maps.
Partagez sur :

La mairie de Magné dans la Vienne a confirmé jeudi avoir porté plainte en août dernier après le vol des reliques de deux saints dans l'église de la commune.

Des ossements entourés par un parchemin. Ces reliques de deux saints de l'église de la commune de Magné dans la Vienne ont été volés en août dernier. La mairie a confirmé jeudi avoir porté plainte à cette période-là pour ce vol. 

Un vol peu banal. Une enquête a été confiée à la gendarmerie sur ce vol peu banal car d'ordinaire, ce sont plutôt les précieux reliquaires où sont entreposés les restes des saints qui font l'objet d'un trafic.

La découverte d'un bénévole. C'est un bénévole de la paroisse qui s'est rendu compte du vol, dont la date précise n'a pas été établie, a indiqué le maire de Magné, Murielle Phelippon. "Il a vu que les deux reliquaires qui sont accrochés au fond de l'église étaient vides. Il n'y avait plus les reliques dedans, les os de Saint-Porchaire et de Sainte-Arthémie qui se trouvaient entourés dans un parchemin. (...) Ce qui est curieux, c'est que les voleurs se sont désintéressés des reliquaires. Ils savaient très bien ce qu'ils venaient chercher", a-t-elle dit.

En bois doré. Les reliquaires sont des pièces en bois doré, sculptées au XVIIIe siècle et qui sont classées monument historique depuis 1956. La commune de Magné est propriétaire à la fois de l'édifice religieux et des objets qui se trouvent à l'intérieur.