Les jumelles empoisonnées par le père ?

  • A
  • A
Les jumelles empoisonnées par le père ?
@ POLICE SUISSE
Partagez sur :

Matthias Schepp aurait consulté des sites internet indiquant des méthodes d’empoisonnement.

Des découvertes particulièrement sombres ont été faites au domicile de Matthias Schepp, le père des deux jumelles portées disparues depuis le 30 janvier, à Saint-Sulpice, en Suisse. C’est ce qu’a annoncé Valerio Lucidi, l'oncle d'Alessia et Livia, lors d’un point presse, jeudi.

Des pages web pour trouver des armes

Les enquêteurs suisses ont fouillé l'ordinateur du père et ont découvert que Matthias Schepp avait consulté des sites internet au contenu inquiétant, deux jours avant la disparition des deux petites filles, le 30 janvier et quelques jours avant son suicide, le 3 février, en Italie. Dans le détail, et selon des informations recueillies par Europe 1, le père des jumelles a visité des sites indiquant des méthodes d'empoisonnement et de suicide, mais aussi des pages web pour trouver des armes sur Internet. Il a aussi consulté des sites spécialisés dans les voyages en Corse.

"On ne peut pas exclure qu'il y ait eu des préparatifs", a indiqué le porte-parole de la police cantonale vaudoise, Jean-Christophe Sauterel, sans donner d'autres précisions dans l'immédiat. Pour sa part, le procureur de la République de Marseille a indiqué jeudi qu'il n'y avait à ce stade "rien de ferme", notamment en matière de témoignages, quant à la présence en Corse des jumelles suisses.

A la recherche de son magnétophone

Dans le même temps, l’enquête se poursuit en Italie. Les enquêteurs sont notamment à la recherche d'un magnétophone dont Matthias Schepp ne se séparait jamais. L'appareil n'a pas été retrouvé à proximité de son corps. Mais, selon la police, le magnétophone pourrait contenir "un message donnant des informations sur le sort" des fillettes.