Les aires d’autoroutes, nouvelle cible des voleurs

  • A
  • A
Les aires d’autoroutes, nouvelle cible des voleurs
Un réseau de voleurs, qui opérait sur les aires d'autoroutes du Sud de la France, a été démantelé.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un réseau de cambrioleurs très spécialisé a été démantelé. Il sévissait dans le Sud-Est.

Les touristes étaient les premiers visés. Un réseau de voleurs, qui écumait les aires d’autoroutes, a été démantelé par la brigade des moeurs de la Sûreté départementale des Bouches-du-Rhône. Depuis le début de l’été, les cambrioleurs avaient jeté leur dévolu sur les aires de repos du Vaucluse, en passant par la région lyonnaise et la Côte d’Azur, jusqu’en Suisse.

Les vols étaient commis la nuit

La méthode des malfaiteurs était simple. Ils sévissaient toujours la nuit et visaient des grosses voitures immatriculées à l’étranger ou encore des camping-cars et des caravanes. Et ils ne s’empêchaient pas d’opérer même si les propriétaires dormaient dans leur véhicule. Leur objectif ? Voler des objets de valeur et de l’argent liquide.

A en croire le commissaire de la Sureté Départementale des Bouches-du-Rhône qui a mené l'enquête, les voleurs étaient parfaitement rodés. Ils ne se faisaient jamais prendre sur le vif. "Ils avaient une dextérité à pénétrer à l’intérieur des véhicules sans se faire voir", s’est-il étonné au micro d’Europe 1.

A la tête du réseau, un Bosniaque

C’est finalement grâce à un minutieux travail de surveillance que les policiers ont fini par identifier et arrêter celui qu’ils considèrent comme le chef du réseau. Il s’agit d’un Bosniaque de 43 ans. Il a été interpellé mardi dans son camping-car avec sa femme, dans les quartiers nord de Marseille. Des milliers d'euros en devises étrangères ont été retrouvés dans les sous-vêtements de la femme.

Deux trafiquants algériens d’une trentaine d’années, qui appartenaient au même réseau, ont été arrêtés. Ils ont été attrapés alors qu’ils étaient sur le point de quitter Marseille pour l'Algérie à bord d'un ferry. Ils conduisaient deux voitures de luxe, avec dans leurs coffres une centaine d'ordinateurs, des appareils photos mais aussi des consoles de jeux. Ces appareils étaient destinés à être revendus.