L'embaumeur stockait le sang des défunts dans son garage

  • A
  • A
L'embaumeur stockait le sang des défunts dans son garage
L'embaumeur stockait le sang des défunts dans son garage pour économiser les frais d'incinération@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Un embaumeur a été condamné à un an de prison avec sursis, mardi à Perpignan, pour avoir stocké du sang et des déchets humains dans son garage pour économiser le coût d'incinération. 

Un thanatopracteur - ou embaumeur - des Pyrénées-Orientales a été condamné mardi à Perpignan à un an de prison avec sursis pour s'être débarrassé frauduleusement de milliers de litres de sang et de déchets humains pour économiser le coût d'incinération.

700 litres de sang dans son garage. Le tribunal correctionnel de Perpignan a en outre condamné cet homme, dans le garage duquel 700 litres de sang et de déchets avaient été retrouvés en mars 2013, à cinq ans d'interdiction d'exercer sa profession à son compte. A l'audience, le parquet avait requis une peine d'un an de prison avec sursis assortie d'une interdiction totale d'exercer sa profession.

Lors de l'enquête menée par la gendarmerie, selon le parquet, ce thanatopracteur, qui exerçait en libéral pour le compte de plusieurs pompes funèbres du département, n'avait pu justifier d'aucun contrat avec un organisme chargé de la destruction des déchets humains. De même source, on estimait qu'il procédait chaque année à 700 soins consistant à prélever le sang et une partie des organes internes pour les remplacer par des produits de conservation comme le formol, ce qui représentait une "quantité très importante de produits organiques, de l'ordre de 7.000 litres".