Le toit d'un supermarché s'effondre, deux blessés

  • A
  • A
Le toit d'un supermarché s'effondre, deux blessés
@ Capture d'écran Twitter - @MissBBfine
Partagez sur :

Le toit du supermarché s'est effondré vers 17h30 à Nice. Des recherches doivent démarrer dans les décombres. 

BILAN PROVISOIRE. Un pan de toiture de 200 m2 à l'entrée d'un magasin Carrefour situé à Nice, dans les Alpes-Maritimes, s'est effondré mercredi vers 17h30, rapporte Nice-Matin. Le bilan provisoire est de deux blessés légers, deux femmes qui travaillaient dans la pharmacie de la galerie marchande.
a indiqué la police.

05.05-carrefour.nice

Peu probable que le bilan s'alourdisse. Le centre commercial Carrefour-Lingostière, le plus important de Nice, est situé à l'ouest de la ville, dans la plaine du Var. Une partie du toit, située au niveau de la galerie marchande, s'est effondrée en libérant une grande quantité d'eau qui s'y était accumulée. Les pompiers ont pendant un moment recherché trois personnes portées disparues mais il est désormais jugé peu probable que quelqu'un se trouve sous les décombres, précise-t-on. "On lève un doute. Il y a très peu de probabilité qu'il y ait quelqu'un", a déclaré le colonel Olivier Riquier, chargé des secours. Selon le maire de Nice, des grues de levage vont passer plusieurs heures à soulever la dalle qui s'est effondrée. Une centaine de pompiers sont sur place.



"Il y a avait une quantité d'eau phénoménale". Un employé d'une pharmacie située dans la galerie marchande, dont les deux blessées figurent parmi les salariés, a témoigné mercredi au micro d'Europe 1. "C'est la pharmacie qui est le plus touché", assure-t-il. "On a entendu un gros bruit et j'ai été poussé contre le mur entre les comptoirs. J'ai alors vu le toit qui s'effondrait", raconte-t-il.

>> Un internaute a réalisé un photomontage de la toiture avant et après l'effondrement :



"Un de mes collègues est resté sous les décombres et a réussi à s'extirper après", poursuit le pharmacien évoquant "une quantité d'eau phénoménale". "Une autre collègue, qui est partie avec les pompiers, à le crane ouvert mais va bien", assure-t-il. "On se dit que ça n'arrive qu'aux autres et quand cela vous arrive, ça surprend et on espère pouvoir sortir", confie le miraculé .