Le studio de Luc Besson condamné face aux dessinateurs d'"Arthur et les Minimoys"

  • A
  • A
Le studio de Luc Besson condamné face aux dessinateurs d'"Arthur et les Minimoys"
Luc Besson. Image d'illustration.@ VASILY MAXIMOV / AFP
Partagez sur :

La justice a aussi déclaré illicites les contrats passés entre EuropaCorp et les quatre dessinateurs d'Arthur et les Minimoys.

Les quatre dessinateurs d'Arthur et les Minimoys ont obtenu gain de cause. Le studio de Luc Besson Europacorp a en effet été condamné pour contrefaçon, rapporte mardi BFMTV

Un droit sur les recettes. EuropaCorp avait décidé de payer les quatre dessinateurs de 18.000 à 43.858 euros pour le premier film et 40.000 euros pour le troisième. Mais pour le tribunal de grande instance de Paris, ces transactions ne sont pas justes. Il a reconnu que Philippe Rouchier, Robert Cepo, Georges Bouchelaghem et Nicolas Fructus, en tant que co-auteurs, avaient le droit de toucher 0,3% des recettes engendrées par les films, soit un total de 7,2 millions d'euros. 

Contrats annulés. Les contrats ont donc été annulés et des experts ont été mandatés afin de fixer précisément le montant auquel les dessinateurs peuvent prétendre. Mais le tribunal a d'ores et déjà ordonné à EuropaCorp de leur verser 15.000 euros pour les frais de procédure et 55.000 euros de "provision à valoir sur leur préjudice".

Aussi un droit sur les produits dérivés. Le tribunal a en plus condamné le studio de Luc Besson pour "contrefaçon". Les dessinateurs s'étaient en effet aussi plaints de ne pas toucher d'argent sur la vente de produits dérivés. EuropaCorp a fait appel.