Le quartier pour mineurs flambant neuf d'une prison vide depuis trois ans

  • A
  • A
Le quartier pour mineurs flambant neuf d'une prison vide depuis trois ans
La prison de Moulins Yseures dans l'Allier.@ AFP
Partagez sur :

L'administration pénitentiaire n'a toujours pas recruté les personnels nécessaires à l'ouverture du quartier pour mineurs.

La surpopulation carcérale fait régulièrement la Une de l'actualité, mais au centre pénitentiaire de Moulins-Yzeure dans l'Allier, le quartier pour mineurs est vide depuis trois ans. Il s'agit de l'une des centrales les plus sécurisées d'Europe, mais malgré des travaux de rénovation d'un coût d'un million d'euros, l'endroit est inoccupé.

"Il manque trois ou quatre personnels". "Il est tout neuf et inoccupé, c'est un bel outil de travail, mais pour le moment il n'y a personne pour s'en servir", témoigne Matthieu Perdrizet, secrétaire local du syndicat pénitentiaire UFAP-UNSA. "Il manque trois ou quatre personnels de surveillance et d'encadrement pour pouvoir ouvrir ce quartier pour mineurs, mais le problème, c'est que l'administration n'a toujours pas ouvert à candidature ses postes pour permettre l'ouverture de ce quartier", poursuit-il.

Des postes prévus cette année. Du côté de l'administration, on confirme, embarrassé, la situation, mais on explique que l'ouverture à candidature pour ces postes est prévue dans l'année. Entre la lourdeur bureaucratique et la priorité mise sur d'autres prisons en sous-effectifs, les postes ne sont toujours pas ouverts. En attendant, les cinq mineures incarcérés à Moulins-Yzeure prennent leur mal en patience et sont mélangés avec les majeurs.