Le procès n'a jamais eu lieu

  • A
  • A
Le procès n'a jamais eu lieu
@ MAXPPP
Partagez sur :

ARCHIVES - De Treiber à Chanal : retour sur ces grandes affaires privées de procès.

En se donnant la mort Jean-Pierre Treiber, accusé du meurtre de Géraldine Giraud et Katia Lherbier en 2004, a brutalement mis fin à cinq ans de feuilleton médiatico-judiciaire, en annulant toute possibilité de procès. Son suicide vient s'ajouter à ceux d'autres détenus ou placés en garde à vue qui se sont ainsi soustrait à l'action de la justice.

Chanal et les disparus de Mourmelon

14 octobre 2003 - Pierre Chanal, l'assassin présumé de trois des huit disparus de Mourmelon, met fin à ses jours lors de la première journée de son procès à Reims. Malade, il avait refusé de comparaître.

L'ex-adjudant se trouvait dans une chambre du CHU de Reims. Malgré une surveillance renforcée depuis une précédente tentative de suicide, il réussit à s'entailler l'artère fémorale avec une lame de rasoir.







Durn, l'auteur de tuerie de Nanterre

28 mars 2002 - Richard Durn se suicide lors de sa garde à vue à la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres à Paris. Lors d'une audition, l'homme de 33 ans échappe à deux policiers et se jette par une fenêtre au 4ème étage. La veille il avait ouvert le feu sur le conseil municipal de Nanterre, tuant huit élus :







Rezala, "le tueur des trains"

9 juin 2000 - Mis en examen en France pour le meurtre de trois femmes, Sid Ahmed Rezala, surnommé "le tueur des trains" se suicide dans sa prison de Lisbonne. Il avait été arrêté quelques mois plus tôt au Portugal après une longue cavale à travers la France et l'Espagne et allait être extradé vers l'hexagone. Le jeune homme de 21 est mort asphyxié par la fumée dégagée par le matelas auquel il avait mis le feu.