Le porte-parole du FN mis en examen pour diffamation envers le maire d'Aulnay-sous-Bois

  • A
  • A
Le porte-parole du FN mis en examen pour diffamation envers le maire d'Aulnay-sous-Bois
Jordan Bardella avait accusé Bruno Beschizza, maire LR d'Aulnay-sous-Bois, d'avoir des "liens troubles (...) avec l'islamisme radical".@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Jordan Bardella avait accusé Bruno Beschizza, maire LR d'Aulnay-sous-Bois, d'avoir des "liens troubles (...) avec l'islamisme radical".

Le porte-parole du Front national, Jordan Bardella, a indiqué vendredi avoir été mis en examen à Paris pour diffamation, après avoir accusé Bruno Beschizza, maire LR d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, d'avoir des "liens troubles (...) avec l'islamisme radical".

Des propos tenus en séance plénière du Conseil régional. Les propos qui font l'objet des poursuites font "référence à des prêts de locaux municipaux par Bruno Beschizza à des associations communautaristes invitant régulièrement des prédicateurs radicaux", avait expliqué avant sa mise en examen Jordan Bardella, qui est aussi conseiller régional d'Ile-de-France. Les propos ont été tenus à l'occasion d'une séance plénière du Conseil régional d'Ile-de-France, a-t-il précisé dans un communiqué.

"Au regard du sérieux et de l'authenticité des éléments dont je dispose (...) je demeure parfaitement confiant pour la suite de la procédure", a-t-il écrit. Interrogée, la ville d'Aulnay-sous-Bois n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat, indiquant que "le débat aura lieu en temps utile devant la justice".