Le maire FN de Beaucaire condamné pour avoir insulté une syndicaliste

  • A
  • A
Le maire FN de Beaucaire condamné pour avoir insulté une syndicaliste
@ AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
Partagez sur :

Le maire frontiste de Beaucaire Julien Sanchez a été condamné à mardi à 1.500 euros d'amende pour avoir injurié une syndicaliste de la CGT, enseignante dans un lycée de sa ville.

Après Marine Le Pen renvoyée en correctionnelle, mardi n'était pas un bon jour pour le FN face à la justice. Le maire Front national de Beaucaire, dans le Gard, Julien Sanchez, a été condamné mardi à 1.500 euros d'amende pour avoir injurié une syndicaliste de la CGT, enseignante dans un lycée de sa ville. Le tribunal correctionnel de Nîmes a également condamné l'élu, qui avait évoqué dans un communiqué des syndicalistes "dont le comportement n'a rien à envier à celui de racailles", à verser 1.000 euros à chacune des quatre parties civiles, l'enseignante, et trois autres personnes du syndicat.

"Ils peuvent installer la guillotine". Julien Sanchez a en revanche relaxé l'élu de l'accusation de diffamation pour les mêmes propos et comparaîtra lors d'une nouvelle audience le 30 octobre prochain. Une trentaine de militants de la CGT, rassemblés devant le palais de justice, ont applaudi à l'annonce de la condamnation. Julien Sanchez a annoncé qu'il allait faire appel. "Ils peuvent me faire condamner, installer la guillotine devant le palais de justice, je continuerai à dire ce que j'ai à dire", a-t-il lancé.