Le cri du cœur du père d'une fugueuse de 13 ans

  • A
  • A
Le cri du cœur du père d'une fugueuse de 13 ans
@ DR
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE - Milena, sa fille, a disparu depuis plus de quatre mois sans donner de nouvelles, excepté un SMS très succinct.

"Il faut que tu reviennes ma fille". C'est un appel à l'aide d'un père dont la fille de 13 ans et demi a disparu depuis plus de quatre mois. Milena a fugué au début du mois de mai dernier et n'a plus donné de nouvelle depuis un dernier texto envoyé le 26 mai à son père, Fabio Ballantini. "A ce soir, sans faute", lui écrit-elle. Mais depuis, silence radio.  

Une ado meurtrie par la mort de sa mère. Ce n'est pas la première fugue de Milena, une adolescente très meurtrie par la mort prématurée de sa mère survenue quand elle avait 9 ans. Mais lors de ses dernières escapades, la jeune fille avait toujours été retrouvée par son père au bout de quelques heures. Au mois de mai, elle est placée dans une famille d'accueil... avant de disparaître quelques jours plus tard.

"J'ai compris ton désir". Pour son père, ces quatre mois de silence sont insupportables."J'aimerais déjà savoir si elle est vivante", confie-t-il au micro d'Europe 1. "Je pourrais respirer un peu mieux parce que là, je ne vis plus. Je suis comme un zombie", assure le père de l'adolescente.

"Milena ma fille, je veux absolument que tu m'appelles. Que tu me dises si tu vas bien et si tu es libre", lance-t-il. "J'ai compris ton désir, que tu voulais une autre vie. Nous devons parler ensemble et choisir un projet de vie pour toi. Il faut au moins que tu m'appelles", implore Fabio Ballantini.

Des témoins l'ont vue dans le sud de la France. Ces dernières semaines, la jeune fille aurait été aperçue à plusieurs reprises, dans des trains, entre Toulon et Aix-en-Provence ou près d'Avignon. Les témoins décrivent une adolescente bien habillée et maquillée, ce qui laisse penser qu'elle ne vit pas dans la rue. Pourtant la police n'arrive pas à mettre la main sur elle. Aujourd'hui, son père redoute qu'elle soit retenue sous la contrainte, et appelle donc toute personne susceptible d'avoir croisé Milena à se manifester.