Le corps d'un homme, tué par arme à feu, retrouvé calciné à Marseille

  • A
  • A
Le corps d'un homme, tué par arme à feu, retrouvé calciné à Marseille
@ SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :

La victime, âgée de 23 ans, était connue des services de police. Son décès porte à 34 le nombre d'homicides dans les Bouches-du-Rhône.

Le corps d'un homme de 23 ans, tué par arme à feu, a été retrouvé calciné dans les quartiers Nord de Marseille dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris de sources concordantes.

Blessé par balle dans la nuque. L'homme retrouvé calciné dans un buisson d'une rue du 14e arrondissement de la cité phocéenne en début de nuit, "a une blessure dans la nuque faite par arme à feu", a précisé le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux. Le corps ne porte pas d'autres traces de violences, a-t-il précisé. Une autopsie doit être pratiquée lundi.

Violences, recels et stupéfiants. Connu pour des faits de violences ou recels, l'homme né en 1993, était également connu des services de police pour infraction à la législation sur les stupéfiants, a ajouté Xavier Tarabeux. Une source proche de l'enquête avait indiqué dans un premier temps que l'homme était inconnu des services spécialisés dans le narcobanditisme.

34 décès par arme à feu dans le secteur en 2016. L'enquête sur ce dernier homicide de l'année 2016 à Marseille a été confiée à la Direction interrégionale de la police judiciaire. En 2016, 34 personnes sont mortes par armes à feu dans le département des Bouches-du-Rhône, la plupart dans des règlements de compte liés au banditisme ou au narcobanditisme. Dans le même temps, les homicides en général ont baissé de 30% en 2016, selon la préfecture de police.

Le dernier meurtre avant celui de la nuit de la Saint-Sylvestre remontait à la nuit de Noël. Un homme de 19 ans, inconnu des services de police, avait été retrouvé criblé de balles dans la cité du Parc Kallisté (15e).