Française tuée à Barcelone : son compagnon interpellé

  • A
  • A
Française tuée à Barcelone : son compagnon interpellé
@ Maxppp
Partagez sur :

FAITS DIVERS - Le compagnon de la Française retrouvée morte dans un hôtel de Barcelone dimanche a été interpellé dans les Pyrénées-Atlantiques. 

Il était introuvable depuis dimanche. Le compagnon de la jeune Girondine, retrouvée tuée dans un hôtel de Barcelone dimanche, a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi dans les Pyrénées-Atlantiques. Il a été placé en garde à vue à Pau. Le jeune homme était activement recherché par la police des deux côtés de la frontière espagnole depuis la découverte du corps de son amie.

>> LIRE AUSSI - Une Française retrouvée morte dans un hôtel de Barcelone 

Originaire de Mérignac. Le compagnon de la victime est un jeune homme de 24 ans, domicilié à Mérignac en Gironde. Les circonstances de son interpellation par la gendarmerie n'ont pas été précisées dans un premier temps, et le jeune homme se trouvait mardi en garde à vue à Pau. Selon Sud-Ouest, il a été interpellé au domicile de sa mère, à Lescar, à côté de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. 

Plusieurs coups de couteaux. Sa compagne, âgée de 19 ans et originaire de Saint-André-de-Cubzac en Gironde, avait été retrouvée morte, tuée de plusieurs coups de couteaux, dans une chambre d'un hôtel haut-de-gamme, près de la place de Catalogne à Barcelone. La réservation de la chambre avait été faite au nom du jeune homme.

Une enquête française et une enquête espagnole. Le parquet de Bordeaux avait ouvert lundi après-midi une information judiciaire contre X pour homicide volontaire, tandis que l'enquête était confiée à la gendarmerie. Côté espagnol, une enquête pour homicide volontaire a également été ouverte dès dimanche.

Tendances suicidaires ? La nature précise de la relation du couple, l'objet et le déroulement de son séjour barcelonais étaient mardi au cœur des investigations. Des tendances et intentions suicidaires relevées chez les deux protagonistes, pourraient constituer une piste.

La famille du jeune homme et celle de la jeune femme avaient signalé samedi et dimanche aux forces de l'ordre leur disparition inquiétante.