Le candidat au permis avait fumé un joint

  • A
  • A
Le candidat au permis avait fumé un joint
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le moniteur qui l’accompagnait, lundi à Bobigny, n’avait, lui, plus de points sur son permis de conduire.

L’INFO. Les policiers n'en sont pas revenus, lundi matin, à Bobigny. Diligentés sur les lieux d’un accident de la circulation impliquant un véhicule utilitaire et une voiture auto-école, ils ont découvert qu’un candidat au permis de conduire, qui était en train de passer son examen final, était positif au stupéfiant.

Un banal accident. Tout a débuté lundi peu avant midi quand une voiture auto-école se fait percuter par l’arrière par un véhicule utilitaire. Dépêchées sur place, les forces de l’ordre de l’ordre procédent aux tests de dépistage habituels à l'alcool et à la drogue sur les conducteurs. Les tests révèlent un état positif au cannabis pour le candidat au permis de conduire.

Le moniteur n’a plus de permis. Les policiers ne sont pas au bout de leur surprises. Poursuivant leur contrôle, ils découvrent que le moniteur qui accompagne l’élève n'a, lui, plus de points sur son permis de conduire. Ce moniteur, légèrement blessé au cervicales, a assuré qu'il ne donnait plus de cours de conduite et qu'il se contentait d'accompagner les candidats à la demande de son patron.

Le risque d’une lourde sanction. Une enquête a été ouverte, concernant à la fois cette auto-école, située près de la gare de l'Est, à Paris, et ce jeune candidat, inconnu des services de police. S'il ne peut, de fait, se voir retirer le permis de conduire, il encourt en revanche une interdiction de passer l'examen pendant plusieurs années.