Le biker niçois a été poignardé au cœur

  • A
  • A
Le biker niçois a été poignardé au cœur
Le corps de Mayeul a été découvert 15 mois après sa mort, dans un refuge abandonné au bord de la rout d'Isola 2000.@ MAXPPP
Partagez sur :

Disparu depuis un an, son corps a été retrouvé jeudi dernier près d'Isola 2000, dans les Alpes-Maritimes.

>> L'INFO. Pendant quinze mois, le meurtre de Mayeul, 20 ans, jeune chef d'un mystérieux gang de bikers de la région de Nice, avait été gardé secret. Le corps de celui qui se faisait appeler "Karl" a finalement été retrouvé jeudi dernier, enterré dans un refuge abandonné sur la route menant à la station de ski Isola 2000, dans les Alpes-Maritimes. L'autopsie pratiquée mardi a permis de révéler, selon Nice-Matin, l'acharnement de ses agresseurs : le corps de Karl a été lardé de coups de couteaux et le jeune homme a succombé à plusieurs coups assénés en plein cœur.

>> A LIRE AUSSI - Le biker était mort depuis un an

• Un projet de double assassinat. La semaine dernière, six suspects, dont les auteurs présumés des faits et les parents de l'un d'eux, ont été mis en examen pour les chefs "d'assassinat", "tentative d'assassinat", "complicité d'assassinat" puis écroués. Grâce à leurs auditions, les circonstances du drame apparaissent désormais plus claires. Nous sommes en octobre 2011: "Karl" est alors le chef de "Fenry", un gang de jeunes bikers façon Hell's Angels…  à la seule exception qu'aucun de ses membres ne possède de moto. Dans le secret, trois à quatre de ces bikers sur pieds se réunissent et élaborent le projet d'un double assassinat : celui de leur chef, Karl, et celui de sa compagne, elle-même membre du gang.

16.01 biker.refuge.2.jpg

© MAXPPP

"Deux jeunes majeurs âgés de moins de 20 ans", selon le procureur de Nice, ont alors donné rendez-vous à Karl. Mais l'entrevue, qui se déroule sur les hauteurs de Nice, tourne à la bagarre : "l'un a tenté de l'immobiliser dans une voiture à l'aide d'un Taser (…) et selon leurs déclarations, Karl a été lardé de coups de couteaux, jusqu'à ce que mort s'en suive (…)", relate le procureur Eric Bedos. La suite est connue : Karl est enterré dans le refuge et sa petite amie, qui était destinée au même sort peu après, est finalement épargnée de justesse. Un pacte est ensuite scellé afin de garder le secret sur le crime. Tous les protagonistes servent la même version aux proches de la victimes qui posent des questions : Karl a fait une grosse bêtise et a dû quitter la France.

• Quel est le mobile ? "Un rite initiatique trop humiliant", selon le procureur, aurait motivé cet assassinat. Karl était-il un chef trop autoritaire ? Ce colosse d'1,95m, qui avait tenté, sans succès d'intégrer la Légion étrangère, selon Nice-Matin, avait instauré des épreuves permettant aux membres du gang de monter en "grade".

16.01 biker.refuge.3.jpg

© MAXPPP

Outre un véritable parcours du combattant et un entretien privé avec le chef, les membres de Fenry auraient été contraints de se soumettre à certaines épreuves "à la limite du sado masochisme",  dont certaines, avec une connotation qualifiée de 'glauque et malsaine'" selon une source proche du dossier évoquée par le quotidien régional. Les membres du gang ont-ils subi l'humiliation de trop ? "On voulait que ce soit aussi efficace que dans un film", a déclaré à propos de l'assassinat, une jeune femme parmi les suspects. Quinze mois après les faits, la famille de Mayeul, alias "Karl", va enfin pouvoir offrir des obsèques au jeune homme.