La prof de philo avait jeté les copies du bac

  • A
  • A
La prof de philo avait jeté les copies du bac
@ Maxppp
Partagez sur :

MAUVAISE IDÉE - Une enseignante de Saint-Quentin a été arrêtée mercredi. Elle avait fait croire à un chantage avant d'être démasquée.

Copies disparues. 124 candidats au bac dans l’académie d'Amiens l'ont échappé belle. A quelques heures près, ils auraient pu être contraints de repasser l'épreuve de philosophie du bac. Tout ça à cause d'une professeure qui avait jeté les copies à la poubelle. Elle a été arrêtée.

Elle accuse son ex. Mardi, l'enseignante du lycée Pierre de la Ramée de Saint-Quentin, dans l'Aisne, prévient le rectorat d’Amiens que 124 copies de l’épreuve de philosophie qu’elle devait corriger ont été volées à son domicile. Le rectorat à son tour alerte la police, qui entend la professeure dès le lendemain. La femme accuse alors son ancien compagnon, avec lequel elle vit une séparation conflictuelle. Elle assure qu'il s'est introduit chez elle et a dérobé les copies. La prof affirme également que son ex lui a réclamé 1.000 euros pour lui rendre les devoirs.

Les copies à la poubelle. Les policiers se rendent alors chez l’ancien compagnon. Mais la perquisition ne donne rien. En retournant chez l’examinatrice, les enquêteurs retrouvent alors, dans sa poubelle sur le trottoir, une enveloppe scellée contenant les 124 copies.

Une expertise psychiatrique demandée. L’enseignante a donc été placée en garde à vue mercredi soir. Souffrant manifestement de troubles psychologiques, elle aurait agi ainsi pour nuire à son ex-conjoint. Le procureur de la République de Saint-Quentin a ordonné une expertise psychiatrique de l’examinatrice, qui risque des poursuites judiciaires pour "dénonciation calomnieuse" et "abus de confiance".

Les copies en lieu sûr. Quant aux précieuses copies, elles ont été récupérées par la police et placées en lieu sûr. Le rectorat d’Amiens précise qu’elles sont intactes et vont maintenant être réparties entre plusieurs examinateurs. Les candidats concernés n'auront donc pas à repasser l'épreuve.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

CORRIGE - Bac de philo : ce qu’il ne fallait pas oublier

SUR INTERNET - Bac 2014 : il n'y a eu "aucune fuite" des sujets de philo, mais...