La nouvelle vie de Dany Leprince

  • A
  • A
La nouvelle vie de Dany Leprince
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une fois libéré, il n'abandonnera pas pour autant le combat pour "trouver les vrais coupables".

Ils avaient connu la "vie normale" pendant neuf mois, entre 2010 et 2011. Désormais Dany et Béatrice Leprince pourront en profiter. La justice a accordé à cet accusé d'un quadruple meurtre qu'il nie, une mesure de libération conditionnelle. Il devrait sortir de prison le 19 octobre prochain.

"La vie est ailleurs, à la maison"

Béatrice Leprince, médecin du Lot-et-Garonne, a épousé Dany Leprince en prison. Elle attend avec impatience de retrouver son mari car "une vie où on se voit au parloir pendant une heure ou une demi-heure, c'est pas une vie." "La vie est ailleurs, à la maison, dans un contexte sympathique", a-t-elle ajouté.

Interrogée par Europe 1, Béatrice Leprince envisage sereinement le retour de son mari au domicile familial. "Son retour à la vie d'homme libre va se passer comme les neufs mois que nous avions vécus ensemble. Donc il va reprendre ses habitudes et ses repères, il n'y a aucun souci", assure-t-elle.

"Dany va reprendre ses habitudes" :

Dany Leprince devrait également retrouver un travail. C'est l'une des conditions de sa libération. Une association de réinsertion a déjà annoncé avoir pris les dispositions pour l'accueillir. Dany Leprince voudrait suivre une formation de cariste.

Il "ne peut pas vivre sans essayer de trouver la vérité"

Mais Dany Leprince n'en oublie pas l'essentiel pour lui : faire reconnaître son innocence. Il "ne peut pas vivre sans essayer de trouver la vérité, qui a massacré sa famille, et pourquoi, alors qu'il n'a rien fait. Il a été condamné aussi injustement de façon aussi lourde", affirme sa femme. Il "ne sera vraiment satisfait que lorsque son innocence sera enfin judiciairement reconnue", a ajouté son avocat, Me Yves Baudelot.

Des propos confirmée par la femme de Dany Leprince, contactée par Europe 1. "C'est son souhait le plus grand : d'arriver à faire reconnaître son innocence et de prouver qui sont les réels coupables de cette affaire", commente-t-elle.

En attendant, Dany Leprince a l'interdiction de parler à la presse pendant sept ans. "C'est ce qu'on appelle un temps d'épreuve. Au bout de ce délai, il pourra être considéré comme ayant exécuté l'intégralité de sa peine", précise sa compagne.