La monnaie de Paris suspend la vente de médailles "Booba"

  • A
  • A
La monnaie de Paris suspend la vente de médailles "Booba"
La pièce à l'effigie de Booba avait été éditée en 2012.@ La monnaie de Paris
Partagez sur :

MÉDAILLE -  La Monnaie de Paris a annoncé qu'elle retirait de la vente ses médailles à l'effigie de Booba, après l'agression d'un de ses vendeurs.

Monnaie. “Ma mère est fière, j’suis tellement médaillé”, disait Booba dans so morceau intitulé “1.8.7”. La monnaie de Paris a en revanche annoncé que Booba ne méritait plus de médaille, rapporte France TV Info. L’institution a en effet annoncé qu’elle suspendait la vente de pièce à l’effigie du rappeur, en circulation depuis 2012.

"Contexte de violence". Une décision que la Monnaie de Paris explique sur sa page Facebook  par “le contexte actuel.  “La Monnaie de Paris soutient naturellement la liberté d'expression des artistes avec lesquels elle collabore”, assure l’institution. “En revanche, elle ne peut associer le travail de ses artisans d'art ni son image de service public à des personnes contribuant à un contexte de confrontation et de violence.” Cette suspension intervient deux jours après qu'un vendeur a violemment été  agressé à Paris, vraisemblablement par le rappeur Rohff,  grand rival de Booba. Rhoff a été mis en examen pour ces faits. 

La Monnaie de Paris ne claque toutefois pas la porte à Booba, et assure souhaiter "que les conditions d'une reprise de la collaboration puissent être à nouveau réunies, dès lors que la musique redeviendra le champ de l'échange et de l'écoute, dans le respect de chacun."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ZOOM - Booba-Rohff : les "millionnaires" du rap dérapent

AGRESSION - Employé de Booba agressé : Rohff reconnaît avoir donné une gifle

FAITS-DIVERS - Employé de Booba agressé : Rohff reconnaît avoir donné une gifle