La manifestation contre la loi Travail dégénère à Paris

  • A
  • A
La manifestation contre la loi Travail dégénère à Paris
Plusieurs syndicats avaient appelé à une journée de mobilisation contre la loi El Khomri, jeudi.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Après des heurts à Nantes à la mi-journée la manifestation contre la loi Travail a également dégénéré à Paris.

Deux voitures brûlées et 15 interpellations en marge du cortège. Tel est le bilan provisoire de la manifestation des lycéens et étudiants contre la loi Travail de ce jeudi à Paris, selon des sources policières. Deux membres des forces de l'ordre ont également été blessés lors de ce rassemblement qui comptait de 4.800 à 5.200 personnes.  

Syndicats et organisations de jeunes. Plusieurs milliers d'étudiants et de lycéens, rejoints par des salariés, avaient commencé à manifester à Paris à 13h30, du quartier Montparnasse aux Invalides, derrière une banderole "La nuit c'est fait pour baiser, pas pour travailler". Sept syndicats et organisations de jeunes (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl) sont à l'origine de cet appel à manifester, à Paris et en province, contre le projet de loi Travail, présenté jeudi matin en Conseil des ministres.

Neuf interpellations à Nantes. Plus tôt dans la journée, à Nantes, neuf personnes ont été interpellées après des heurts contre les forces de l'ordre. Des incidents ont opposé à plusieurs reprises les forces de l'ordre à des manifestants cagoulés dans des face-à-face tendus, lors d'un défilé rassemblant entre 6.000 et 8.000 personnes contre la loi Travail.