La maman d’Alexandre exclut une fugue

  • A
  • A
La maman d’Alexandre exclut une fugue
Les parents d'Alexandre ont placardé des affiches avec sa photo dans de nombreux endroits.@ Maxppp
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - La mère de l’ado disparu à Pau depuis bientôt 2 semaines, pense à une autre hypothèse.

Les policiers qui enquêtent sur la disparition le 4 juin à Pau d'Alexandre, 13 ans, ont semblent-ils écarté l'hypothèse d'une fugue simple, privilégiée au départ. C’est également le cas de la famille du garçon. La mère d’Alexandre, Valérie, pense que son fils n’a pas pu disparaître volontairement.

Sous l’influence d’un tiers ?

"On en est à 13 jours de la disparition d’Alexandre, pour moi comme pour ma famille, l’hypothèse de la fugue, on n’y pense plus", a confié la maman d’Alexandre au micro d’Europe 1.

Pour celle-ci, il existe désormais deux cas de figure, "soit une personne qui le motive à ne pas revenir en lui faisant comprendre que la vie qu’il mène actuellement est mieux que celle menée à la maison, ou alors une personne qui l’empêche carrément de revenir".

La maman d'Alexandre écarte l'hypothèse de la fugue :

Une mobilisation sans résultat

Elève de 5ème au collège Clermont à Pau, Alexandre s’était volatilisé après une soirée avec des amis. Des groupes Facebook ont été constitués tenter de retrouver le collégien tandis que les parents du jeune ont placardé des affiches avec sa photo dans de nombreux commerces de la ville. Des affiches ont également été publiées sur plusieurs espaces d'information municipale et sur certains panneaux publicitaires.

Une mobilisation qui pour l’instant n’a pas permis de retrouver l’adolescent. "Pour moi,s' il était fugueur, il aurait droit à l’information, verrait l’information partout et il réagirait", a ajouté la maman d’Alexandre.