La Défense : le tireur "avait l’air très serein"

  • A
  • A
La Défense : le tireur "avait l’air très serein"
@ JULIEN PEARCE/ EUROPE 1
Partagez sur :

Des employés de la Société générale étaient sortis fumer quand l'homme qui avait tiré à Libération plus tôt a récidivé. 

L'INFO. Un homme, désormais activement recherché, a ouvert le feu lundi matin à la Défense, devant la tour Granite de la Société Générale, sans faire de blessé. Il avait un peu plus tôt fait feu dans le hall du quotidien Libération, blessant sérieusement un assistant-photographe.

Un témoin raconte. Un banquier de la SocGen raconte la scène sur Europe 1. "On était plusieurs à fumer une cigarette devant le bâtiment. On a entendu une explosion. Je me suis retrouvé face à un homme qui rechargeait sa carabine". On s’est abrité derrière un mur". C'est à ce moment là que l'homme a tiré. "On a entendu un nouveau coup de feu. Il est assez rapidement parti, décrit-il. "Il y a impact au dessus de la porte de la tour", précise-t-il, Et de conclure : "ce qui me marque encore c’est qu’il avait l’air très serein, très froid". 







" Le tireur avait l'air très serein, très froid"par Europe1fr

Une prise d'otages en cours sur les Champs. L’homme qui, selon les témoins, porte un jean clair, un béret, une parka kaki et un sac, dans lequel se trouve un fusil à pompe de chasse et, peut être des grenades, a ensuite pris en otage un automobiliste. Il s'est rendu jusque sur les Champs Elysées, près de l’avenue George V, où une prise d’otage serait en cours selon la police. 

Un même suspect.Il s'agirait du même homme, qui, plus tôt dans la matinée, a ouvert le feu en milieu de matinée lundi dans les locaux du quotidien Libération, blessant grièvement un jeune homme. Les policiers parisiens sont désormais quasiment convaincus que c'est également lui qui a menacé d'une arme une journaliste de BFM TV la semaine dernière.