La boîte mail du Dr. Delajoux piratée

  • A
  • A
La boîte mail du Dr. Delajoux piratée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le pirate a pu consulter des photos de son mariage, et des informations sur Johnny Hallyday.

Rendu tristement célèbre fin 2009 par les ennuis de santé de Johnny Hallyday, le Dr. Delajoux a été piégé tout l’été par un ancien collaborateur. Les emails de l’ancien chirurgien de Johnny Hallyday ont été copiés et volés par l’informaticien qui avait créé son site Internet, d’après l’Express.fr.

Des informations sur l’opération de Johnny

Les courriers contenaient de nombreuses informations concernant l’expertise médicale réalisée après l’opération de Johnny Hallyday, effectuée au mois de novembre 2009 par le Dr. Delajoux. Quelques jours après cet acte chirurgical, qui a fait depuis l’objet d’une expertise, la star avait dû être hospitalisée en urgence à Los Angeles.

Des photos de mariage

Le pirate a également pu consulter les photos du récent mariage du médecin et de la présentatrice d’émissions culinaires Julie Andrieu. Il s’agit de clichés réalisés par le photographe Jean-Marie Périer, pendant une union célébrée avec discrétion, au mois d’août dernier, dans le sud de la France.

"Un différend financier"

Déféré devant un juge pour "accès frauduleux dans un système de traitement automatique des données", l’informaticien a dit avoir agi en raison d’un "différend financier" concernant le site internet du médecin. Une querelle que ce dernier a démentie.

La police doit désormais déterminer si le pirate, qui a pu consulter les emails du chirurgien du 1er juillet au 20 septembre dernier, a transmis ou non à des tierces personnes les informations ou les clichés auxquels il a accédé.

Le rapport rendu jeudi

Le Dr. Delajoux est confronté à ce piratage, alors qu’une échéance très importante l‘attend cette semaine. C’est jeudi que les experts désignés par la justice pour évaluer les problèmes de santé postopératoires de Johnny Hallyday rendront leur rapport. Le médecin saura alors s’il est mis en cause ou non dans cette affaire.
.