L'alerte enlèvement, quand est-elle lancée ?

  • A
  • A
L'alerte enlèvement, quand est-elle lancée ?
Le déclenchement d'une alerte enlèvement doit répondre à des critères précis.@ Max PPP
Partagez sur :

3' CHRONO - Le déclenchement d'une alerte enlèvement doit répondre à des critères précis.

L'info.Un nourrisson a été enlevé mardi soir à la maternité de Nancy. L'"alerte enlèvement" a été déclenchée mercredi en fin de matinée.

>> ALERTE ENLEVEMENT - Un nourrisson a disparu

Qui déclenche l'alerte ? Le procureur de la République met le dispositif en place, en concertation avec les enquêteurs et le ministère de la Justice. L'alerte est ensuite lancée par les services de police en charge de l'enquête qui la diffusent aux médias.

logo-alerte-enlevement-maxp

Quels sont les critères ? Le lancement d'une alerte enlèvement n'est possible que si quatre critères sont remplis : la victime doit être mineure, il doit s'agir d'un enlèvement avéré - et non d'une simple disparition, même inquiétante -, la vie ou l'intégrité physique de la victime doit être en danger et enfin le procureur de la République doit être en possession éléments d'informations dont la diffusion peut permettre de localiser l'enfant ou le suspect.

Dans la mesure du possible, les autorités demandent aux parents de l'enfant l'autorisation de déclencher l'alerte enlèvement.

alerte-enlevement-autoroute

Qui relaie l'information ? Le message d'alerte est diffusé pendant trois heures par les médias qui ont signé une convention avec le ministère de la Justice (radios, télés, sites web, etc) mais aussi sur les panneaux des autoroutes, dans les lieux publics (sur des écrans d'affichage ou via des messages sonores dans les gares ou les stations de métro) ou encore via la page Facebook "alerte enlèvement".

Au bout de trois heures, la diffusion du message n'est plus obligatoire. Mais les médias peuvent décider de la poursuivre.