L’agresseur de Charlotte a déménagé

  • A
  • A
L’agresseur de Charlotte a déménagé
@ DR
Partagez sur :

INFO E1 - A quelques jours de son procès en appel, l’agresseur a décidé de quitter Asnières.

L’histoire se passe en 2008. Charlotte, 23 ans est victime d’une agression sexuelle, près de chez elle à Asnières-sur-Seine. Quelques mois après les faits, elle se rend compte que son agresseur vit en fait un étage au-dessus de son domicile. Fin septembre, il avait été condamné à quatre mois de prison avec sursis mais le tribunal de Nanterre avait refusé de prononcer une mesure d’éloignement. Juste avant Noël et alors que son procès en appel débute lundi, l’agresseur de 35 ans a finalement décidé de déménager.

Volonté d’apaisement

Interrogée par Europe 1 juste après le procès, Charlotte expliquait qu’elle avait "peur de croiser son agresseur". La jeune femme était très étonnée que le tribunal ne retienne pas la mesure d'éloignement.

Dans une volonté d’apaisement de l’affaire, l’avocat de l’agresseur, Me Emmanuel Marsigny, a annoncé vendredi que son client avait finalement décidé de quitter les Hauts-de-Seine."Il a pris la décision de déménager pour que les choses s'apaisent, pour retrouver le cours normal de sa vie".

Néanmoins, l'avocat de l'agresseur de Charlotte a tenu à préciser que son client "croise des femmes tous les jours. Il paye sa dette à la société et il ne représente aucune menace". Le procès se tiendra lundi devant la cour d’appel de Versailles.

Ecoutez les explications de Me Marsigny :