Le frère d'une victime du crash : "c'est une horreur"

  • A
  • A
Le frère d'une victime du crash : "c'est une horreur"
@ DENIS BOIS / GRIPMEDIA/AFPTV / AFP
Partagez sur :

EXCLU - Claude, frère d'une victime du crash de l'Airbus A320, a confié à Europe 1 son "horreur" devant l'accident. Mais dit attendre le résultat de l'enquête pour faire son deuil.

Pour la première fois, un proche d'une victime du crash de l'Airbus A320 qui s'est écrasé mardi dans les Hautes Alpes a bien voulu témoigner pour Europe 1. Claude partageait régulièrement avec son frère, Christian, victime de la catastrophe, ses craintes des dangers de l'avion. Un moyen de transport qu'empruntait régulièrement l'homme d'affaires, âgé de 59 ans, et employé d'une entreprise de cosmétique.

"On pense souvent que ça n'arrive qu'aux autres"... "Quand vous perdez un être cher, c'est horrible, c'est une horreur, ça n'a pas de nom. On pense souvent que ça n'arrive qu'aux autres... Je lui disais régulièrement 'est-ce que tu te rends compte du danger, quand tu prends l'avion ?', et il me répondait : 'Pour moi, c'est un outil. Et c'est le moyen le plus sûr de voyager'. Pour lui c'était un outil de travail, ça faisait partie de lui."

Son autre frère lui aussi tué dans un accident d'avion. "Je n'irai pas sur les lieux du crash, je ne veux pas garder ces souvenirs. Mais j'ai besoin d'avoir confirmation du corps." Claude pourrait en vouloir au destin : son frère cadet, pilote de ligne, avait déjà péri dans un accident d'avion. "Je n'en veux à personne, c'est un accident. La seule chose que j'attends, c'est le résultat de l'enquête. Ça prendra peut-être du temps mais il trouveront. Et là, je pourrais faire mon deuil. Parce que là, je saurais exactement ce qu'il s'est passé."





>> LIRE AUSSI - Une équipe de foot miraculée du crash