Isère : le propriétaire d'une voiture garée avec 14 bouteilles de gaz interpellé

  • A
  • A
Isère : le propriétaire d'une voiture garée avec 14 bouteilles de gaz interpellé
@ Capture d'écran Google Maps
Partagez sur :

Les démineurs ont écarté tout risque d'explosion. Les investigations se poursuivent pour savoir pourquoi autant de bouteilles se trouvaient dans le véhicule. 

Les forces de l'ordre ont interpellé le propriétaire d'une voiture garée à Chasse-sur-Rhône, dans l'Isère, avec à son bord 14 bouteilles de gaz couvertes d'une bâche, ce qui a entraîné une opération de déminage afin d'éviter tout risque d'explosion, a annoncé la préfecture. L'homme, qui "travaille depuis peu de temps dans une société de transport de marchandises telles que des bouteilles de gaz", a été placé en garde à vue ainsi que son épouse dans le cadre d'une enquête pour des faits de "vol et association de malfaiteurs en vue de commettre un crime", a déclaré Jérôme Bourrier, procureur de la République à Vienne.

Le magistrat a dit ne disposer "à cette heure d'aucun élément de nature à mettre en exergue un acte à caractère terroriste", lors d'une déclaration aux médias présents sur place, mise en ligne par le Dauphiné Libéré. Des perquisitions sont en cours au domicile du couple, qui réside dans cette commune située entre Vienne et Lyon sur les bords du Rhône. Le procureur n'a pas voulu s'exprimer à propos des "mobiles éventuels" et des "raisons pour lesquelles ce vol" aurait été commis. Les 14 bouteilles de butane pèsent chacune 13kg, soit le plein. C'est une odeur de gaz qui a inquiété un riverain. Ce dernier a immédiatement prévenu les forces de l'ordre vers 13h30.

Plusieurs sites classés Seveso. En raison du contexte d'état d'urgence, le préfet de l'Isère a déclenché le Centre opérationnel départemental. Plus d'une centaine de gendarmes et un hélicoptère ainsi que des démineurs se sont immédiatement déplacés.  La commune compte plusieurs sites classés Seveso mais "elles sont trop éloignées (de l'endroit où est garé le véhicule suspect, NDLR) pour qu'il y ait éventuellement un risque", avait déclaré Alexander Grimaud, directeur de cabinet du préfet.

Près de 200 personnes évacuées de la zone. La voiture était garée dans une "zone plutôt résidentielle" de la ville et non loin de la gare, a-t-il précisé. Par précaution, les gendarmes ont mis en place un périmètre de sécurité de 500 mètres et "environ 200 personnes ont été évacuées et mises à l'abri dans un gymnase", a rapporté la préfecture. L'intervention des démineurs a permis de constater qu'il n'y avait pas de dispositif détonateur relié aux bouteilles de gaz, qui étaient couvertes par une bâche à l'intérieur de la voiture. Disposant du nom du propriétaire, les gendarmes l'ont rapidement interpellé. L'incident n'a pas eu de conséquence sur le trafic sur la voie ferrée et la circulation sur l'autoroute A7 qui passent à proximité. Les trains n'ont en revanche pas marqué l'arrêt en gare de Chasse-sur-Rhône.