Isère : chute mortelle d'un alpiniste espagnol dans le massif des Écrins

  • A
  • A
Isère : chute mortelle d'un alpiniste espagnol dans le massif des Écrins
Le massif des Écrins, dans les Alpes.
Partagez sur :

Un espagnol qui évoluait à 3.500 mètre sur le glacier Carré dans les Alpes a fait, lundi matin, une chute mortelle de 400 mètres.

Un alpiniste espagnol de 31 ans a trouvé la mort lundi matin en Isère après une chute de 400 mètres dans le massif des Écrins, selon les secours en montagne. La victime évoluait à 3.500 mètres d'altitude avec sa compagne, âgée d'une trentaine d'années, lorsque l'accident s'est produit, peu avant 10 heures lundi matin.

Le glacier Carré. "La cordée a dévissé suite à un faux mouvement et la corde de la victime a cédé", ont indiqué les gendarmes, précisant que l'incident a entraîné le trentenaire dans une chute de 400 mètres. Les deux alpinistes espagnols se trouvaient sur le glacier Carré au moment du drame et avaient entrepris quelques heures plus tôt la traversée des arêtes de la Meije depuis un refuge situé en contrebas.

Une enquête, confiée au Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de l'Isère, a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de l'accident.