Inondations : "mon mobil-home est irrécupérable..."

  • A
  • A
Inondations : "mon mobil-home est irrécupérable..."
Partagez sur :

Dans le grand camping d'Antibes, des centaines de mobile-homes ont été ravagés par les eaux.

REPORTAGE

Lundi matin, pour tous les sinistrés, que ce soit à Mandelieu, où se trouve Europe 1, ou encore à Biot ou à Antibes, l'heure est au nettoyage, à l'évaluation des dégâts et aux premières démarches administratives. Devant le grand camping d'Antibes, totalement ravagé par les eaux, l'envoyé spécial d'Europe 1 a rencontré des sinistrés, qui vont maintenant se tourner vers leurs assureurs.

"Je pense que l'on va passer notre journée dans les assurances". Brigitte, une retraitée, fait défiler sur sa tablette les photos prises dimanche soir. Des clichés de son mobil-home, ou plutôt de ce qu'il en reste : "c'est une épave. Il est irrécupérable. Il a été transporté par l'eau sur au moins 200 mètres". Pendant que sa copine Catherine va se mettre en quête de sa voiture disparue, Brigitte va revenir sur place lundi matin pour finir de constater les dégâts et appeler son assureur, avec l'espoir de récupérer les milliers d'euros investis dans son mobil-home : "on paye des assurances au moins pour être protégé. Mais on ne sait pas, l'avenir nous dira… je pense que l'on va passer notre journée dans les assurances hein… On nous  a conseillé de prendre un maximum de photos."

Brigitte ne sera pas la seule dans ce cas de figure. A moins de 300m de la mer, ce sont de centaines de mobile-homes qui ont connu le même sort face à la crue de la Brague, ce petit fleuve côtier qui borde le camping d'Antibes.