Inondations : 496 nouvelles communes reconnues en état de catastrophe naturelle

  • A
  • A
Inondations : 496 nouvelles communes reconnues en état de catastrophe naturelle
@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :

Un nouveau contingent de 496 communes situées dans 24 départements ont été reconnues en état de catastrophe naturelle à la suite des récentes inondations. 

Le statut est une garantie pour les victimes, d'être indemnisées. 496 nouvelles communes viennent d'être déclarées en état de catastrophe naturelle. Cette liste vient s'ajouter aux 862 communes de 17 départements (notamment le Loir-et-Cher, le Loiret, la Seine-et-Marne, l'Essonne et l'Yonne) déjà reconnues par un arrêté du 9 juin, portant le total des communes en état de catastrophe naturelle à 1.358 après les crues historiques survenues entre fin mai et début juin.

"Une indemnisation la plus rapide possible". "Le ministre de l'Intérieur rappelle la détermination du gouvernement à accélérer toutes les procédures administratives permettant l'indemnisation la plus rapide possible de l'ensemble des sinistrés", a ajouté le ministère dans un communiqué. Les assurés des communes concernées ont dix jours à partir de la publication de l'arrêté pour adresser leur déclaration de sinistre à leur assureur, qui aura à son tour deux mois pour verser une première provision et trois mois pour indemniser intégralement.

Environ 1 milliard d'euros de dégâts. Certains assureurs, plus flexibles, laisseront toutefois jusqu'au 30 juin aux assurés pour effectuer leur déclaration, selon l'Association française de l'assurance, qui avait estimé la semaine dernière le montant des dégâts entre 900 millions et 1,4 milliard d'euros. En complément du dispositif de catastrophe naturelle, "un fonds dit de secours d'extrême urgence" sera abondé et mobilisé pour aider les particuliers les plus vulnérables, en particulier pour l'achat des biens de première nécessité", avait également assuré Bernard Cazeneuve. Ces inondations ont fait quatre morts.