Incendies dans les Bouches-du-Rhône : que sait-on sur l’homme interpellé ?

  • A
  • A
Incendies dans les Bouches-du-Rhône : que sait-on sur l’homme interpellé ?
@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Le suspect assure qu’il est un simple passionné de photographies.

Depuis le départ du feu, mercredi, 2.260 hectares ont brûlé dans les Bouches-du-Rhône. Un incendie d’une très grande ampleur qui a mobilisé plus de 1.500 pompiers. En visite à Tulle, François Hollande a promis jeudi que "nous retrouverons les auteurs. Il doit y avoir des punitions qui doivent être effectuées et qui doivent être prononcées". Tout laisse donc à penser que la piste criminelle est privilégiée. Un homme a d’ailleurs été interpellé mercredi, près de Vitrolles.

Des riverains l' ont vu sortir d'un fourré. Ce que l’on sait de lui, c'est que les enquêteurs sont très prudents sur son implication dans un éventuel départ de feu. S'il a été arrêté, c'est parce que des riverains ont vu cet inconnu d'une cinquantaine d'années sortir d'un fourré. La zone est alors déjà en proie aux flammes, mais ces habitants sont convaincus qu'il vient de provoquer un nouvel incendie.

Pas d'élément à charge. L'homme est donc interpellé. Voilà 24 heures maintenant qu'il est entendu. La logique voudrait que sa garde à vue soit prolongée car les policiers de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône ont des choses à vérifier. Mais à ce stade, il n’y a pas d'élément accablant contre lui. Pour commencer, l’homme n’a fait aucun aveu. Selon nos informations, ce suspect affirme qu'il est fan de photo et qu'il était là pour en prendre. Or il avait sur lui un petit appareil. Rien n’a été retrouvé sur lui – un bidon d'essence par exemple – et il n’a pas non plus de passé de pyromane. D'où la prudence des policiers.