Ils tentent d'escroquer l'Elysée

  • A
  • A
Ils tentent d'escroquer l'Elysée
La tentative d'escroquerie a été déjouée par la banque de l'Elysée, le Trésor Public.@ MAXPPP
Partagez sur :

Cette tentative d'escroquerie, de 2 millions, serait le fait de Français établis à l'étranger.

Ils s'en sont pris à l'Elysée. Après s'être procuré le numéro de compte bancaire de l'Elysée et s'être fait passer pour des personnels de son service financier, des escrocs ont tenté de soutirer deux millions d'euros à la présidence.

Tout commence il y a deux semaines par un étrange coup de téléphone. Un soi-disant patron d'Air France réclame pas moins de 2 millions d'euros d'arriérés pour des voyages officiels, selon LeCanard Enchaîné.

Un chèque sur un compte en Chine

Un des escrocs, qui a également réussi à se procurer l'organigramme du service financier de l'Elysée, se fait alors passer pour un responsable de ce service, et appelle le banquier de la présidence pour lui demander un virement par chèque à l'étranger, en Chine.

Intrigué, le banquier contacte l'Elysée et se rend compte de la supercherie. L'escroc n'avait pas donné les codes de sécurité. Le directeur du cabinet de Nicolas Sarkozy, Christian Frémont, a confirmé la tentative d'escroquerie.

L'ANCV est tombée dans le piège

Selon l’Elysée, les auteurs de l’arnaque sont des escrocs français établis à l'étranger qui n'en étaient pas à leur premier coup d'essai. Selon le Canard, l'Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV), établissement public sous tutelle de Bercy, est tombée dans le piège, le 25 mars, se faisant délester de 998.000 euros, suite à un faux ordre de virement sur un compte en Chine. Une enquête préliminaire a été ouverte.