Ils droguaient leurs enfants à la cocaïne

  • A
  • A
Ils droguaient leurs enfants à la cocaïne
@ MAX PPP
Partagez sur :

EXCLU - Un couple d'une trentaine d'années a été mis en examen, à Paris.

L'affaire ne concerne pas des toxicomanes à la dérive mais un couple parfaitement inséré. Deux parents d'une trentaine d'années ont été arrêtés, lundi. Les policiers les soupçonnent d’avoir donné régulièrement de la cocaïne à leurs enfants en bas âge. Mis en examen mercredi, ils ont ensuite été laissé libres, sous contrôle judiciaire.

Alertés par les médecins

Ce sont des médecins hospitaliers qui ont alerté la police, à force de voir ce couple venir aux urgences avec leur petite fille de 2 ans et demi qui était à chaque fois prise de convulsions inexpliquées. Des examens médicaux sont alors menés et les médecins ont du mal à croire les résultats: l'analyse d'urine révèle en effet des traces de cocaïne.

Pour en avoir le cœur net, des cheveux de la fillette sont également analysés. Le résultat est sans appel et révèle des traces d'exposition chronique à la cocaïne depuis près d'un an.

Profil atypique

La même expertise est menée sur le grand frère de 4 ans et demi. Même stupeur : les médecins décèlent la présence de cocaïne et de crack à forte dose. Les deux enfants ont été retirés à leurs parents, un père pharmacien de 34 ans et une mère plus jeune, diplômée de Sciences-Po et cadre supérieur dans la grande distribution. Tous deux inconnus de la police. 

Un profil atypique pour de tels actes. Les policiers de la Brigade de protection des mineurs de la PJ de Paris n'avaient jamais vu une telle affaire. Le père a avoué consommer occasionnellement de la drogue. Les parents n'ont en revanche n'ont donné aucune explication aux enquêteurs ni aucun détail sur la manière dont leurs bambins ont pu recevoir de telles doses depuis avril dernier. On ignore quelles conséquences cela aura sur la santé et le développement des enfants...

"Des risques d'accidents vasculaires cérébraux"

Quoiqu'il en soit, la prise de drogue chez les enfants en bas âge peut avoir des répercussions sur l'évolution de leur cerveau. C'est ce qu'explique le Docteur Alain Baert, toxicologue au CHU de Rennes, interrogé par Europe 1.

"Ça fait des dégâts puisque ça perturbe le fonctionnement normal des cellules, en particulier en période de construction des connexions dans le cerveau. En cas de prise de cocaïne, il y a des zones du cerveau qui normalement ne devraient pas fonctionner qui vont fonctionner à plein, et d'autres zones, qui auraient dû se développer, qui vont restées en sommeil", explique le spécialiste.

Les jeunes enfants risquent donc de faire "des crises convulsives voir des accidents vasculaires cérébraux", précise-t-il.

Écoutez le Docteur Alain Baert :