Ile-de-France: quinze gardes à vue après une vaste opération de police dans les transports

  • A
  • A
Ile-de-France: quinze gardes à vue après une vaste opération de police dans les transports
@ AFP
Partagez sur :

Une vaste opération de police menée jeudi soir dans les transports franciliens a permis une quarantaine d'interpellations.

Une vaste opération de police menée jeudi soir dans les transports franciliens a permis une quarantaine d'interpellations, dont quinze ont abouti à des gardes à vue, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture de police.

270 policiers mobilisés. Organisés sur réquisitions judiciaires, ces contrôles ont mobilisé quelque 270 policiers entre 21H00 et minuit dans les gares de plusieurs communes des Hauts-de-Seine, des Yvelines, du Val-d'Oise et de Seine-Saint-Denis. Parmi les délits constatés: ports d'arme prohibée, détention de stupéfiants, individus faisant l'objet d'une fiche de recherche, recels ou encore conduites sous emprise de l'alcool.

Une opération d'envergure. "Cette approche zonale des phénomènes de délinquance" fait partie des nouvelles priorités, explique la préfecture de police, qui cible, pour ces "opérations d'envergure", les tronçons identifiés comme les plus criminogènes. Mardi, à l'heure de sortie des bureaux, dix individus avaient déjà été interpellés lors d'une première opération, conduite conjointement par la police, la gendarmerie et les agents de sécurité de la SNCF (Suge) et de la RATP (GPSR), sur la quasi totalité du RER D, de Creil (Oise) jusqu'à Melun (Seine-et-Marne).